A la une Actualités Ivoire Vision TV Société

Société / Pour le féliciter de son élection à la tête de la Fecafoot Un des “parents” ivoiriens de Samuel Eto’o Fils veut se rendre à Yaoundé

Patron de presse et propriétaire d’un journal en ligne et journal papier “Ivoire Presse” en Côte d’Ivoire, président de l’Union des fournisseurs et prestataires de services de Côte d’Ivoire (Unifops-ci) Laye Bi Foua dit vouloir se rendre à Yaoundé au Cameroun.
Objectif, aller féliciter de vive voix Samuel Eto’o Fils, “digne fils d’Afrique” fraichement élu président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) avec les mains chargées.
Le natif de Bédiala, au centre-ouest de la Côte d’Ivoire pense famille. « J’irai saluer d’abord et avant tout le beau-frère qu’il est », affirme l’air amusé l’entrepreneur d’ethnie Gouro. Pour rappel, l’épouse de Samuel Eto’o est ivoirienne d’ethnie Gouro, native de Gohitafla, dans la grande région de la Marahoué.
Cependant, ce n’est pas la seule raison qui pousse l’homme d’affaire. Il voit dans l’élection de ce “parent” une opportunité d’affaire. « Samuel est engagé dans la reconstruction du football de son pays. Il va s’en dire qu’il devra faire appel à des professionnels sérieux. J’y vais donc pour proposer mes services. Mon entreprise est dans la construction de bâtiments et dans la fourniture de matériel », précise Laye Bi Foua.
Samuel Eto’o Fils, 40 ans a été élu le samedi 11 décembre 2021 président de la
fédération camerounaise de Football avec 43 voix contre 31 pour son adversaire,
le président sortant Seidou Mbombo Njoya.
Chris Monsékéla
Partager cet article

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *